Search form

En bref
Le nouveau siège de RTE OUEST labellisé Jardins de Noé

À l’occasion de la Fête de la nature, RTE Ouest a reçu pour son nouveau siège situé sur le site de Gesvrine, la certification «  Jardins de Noé  ». Cette récompense fait suite à la démarche engagée par l’entreprise pour mieux prendre en compte les enjeux écologiques lors de la réalisation des aménagements paysagers du nouveau site. L’association Jardins de Noé a ainsi accompagné RTE sur le choix de toutes les espèces de la palette végétale : arbres, fleurs, plantes vivaces, grimpantes…
Un partenariat gagnant-gagnant ! 

 
Les réseaux d’énergie à l’heure du numérique

Les 18 et 19  septembre 2017, le nouveau siège RTE Ouest a accueilli pour la Nantes Digital Week plusieurs dizaines de professionnels, scolaires et étudiants venus tester les outils numériques mis à disposition par RTE et GRTgaz. Casques de réalité virtuelle, démonstration de drone, serious games, tables tactiles, de nombreuses animations étaient prévues pour faire découvrir les enjeux de la transition numérique pour les deux transporteurs d’énergie.

 
Les nids de cigognes sont repositionnés sur les pylônes colonisés.

La cigogne blanche niche sur les pylônes électriques tout simplement parce que ce sont des supports hauts qui lui permettent d’être à l’abri de la majorité des prédateurs terrestres. Ces pylônes sont en outre situés dans des zones Natura  2000 où la nourriture est abondante. Les échanges avec RTE sont permanents et se font dans un esprit très constructif.

 

Nicolas Gendre,
chef de projet à la Ligue pour la Protection des Oiseaux
Opération cigognes à Saint-Aignan

À l’occasion de la 11e Fête de la nature, RTE en partenariat avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) a fait découvrir sur site au grand public les opérations spécifiques de sécurisation destinées à préserver la nidification des cigognes.

 

Dans une démarche active de protection de l’environnement reconnue par le label SNB (stratégie nationale de la biodiversité), RTE, partenaire de la Fête de la nature depuis 2010, a organisé avec la LPO une journée dédiée à la cigogne blanche sur le site de Saint-Aignan en Charente-Maritime. Objectif : faire découvrir aux scolaires et à un large public son cycle biologique et les moyens mis en œuvre pour la préserver.

À raison de 58 nids recensés en mai  2017 sur l’ensemble de la région Ouest, les cigognes colonisent de nombreux pylônes électriques avec des risques à la fois de coupures d’alimentation du réseau et, pour les oiseaux, d’électrocution.

Dans le cadre de cet événement, les opérations destinées à sécuriser la nidification des cigognes ont fait l’objet de démonstrations effectuées par les salariés de la maintenance de RTE. «  Concrètement, celles-ci consistent à repositionner chaque nid à distance des câbles et à installer un anémomètre qui, grâce à son mouvement rotatif, les empêche de revenir nicher à l’ancien emplacement  », décrit Claire Del Rizzo, chargée d’études concertation environnement chez RTE. Ces interventions pratiquées avec l’expertise de la LPO hors périodes de nidification veillent au respect de la biologie des cigognes et des zones de marais qui les abritent. Elles permettent à la fois de sécuriser le réseau électrique et de préserver la biodiversité du territoire.

 

Des caméras pour les balbuzards 

D’autres actions innovantes en faveur de la faune régionale sont également mises en œuvre. Dans la forêt orléanaise, le balbuzard, rapace protégé qui niche également sur les pylônes électriques, fait ainsi l’objet d’actions spécifiques. Des caméras ont été placées sur les nids afin de suivre l’ensemble du processus de nidification, depuis la reproduction jusqu’à l’envol des jeunes. Ces installations, réalisées avec le soutien de nombreux partenaires locaux (Région Centre-Val de Loire, Office national des forêts, Ville d’Orléans, Muséum d’histoire naturelle, association Loiret Nature Environnement, LPO), favorisent une meilleure connaissance de l’espèce et des interventions plus réactives sur le réseau électrique.

 
En bref
Le nouveau siège de RTE OUEST labellisé Jardins de Noé

À l’occasion de la Fête de la nature, RTE Ouest a reçu pour son nouveau siège situé sur le site de Gesvrine, la certification «  Jardins de Noé  ». Cette récompense fait suite à la démarche engagée par l’entreprise pour mieux prendre en compte les enjeux écologiques lors de la réalisation des aménagements paysagers du nouveau site. L’association Jardins de Noé a ainsi accompagné RTE sur le choix de toutes les espèces de la palette végétale : arbres, fleurs, plantes vivaces, grimpantes…
Un partenariat gagnant-gagnant ! 

 

Les réseaux d’énergie à l’heure du numérique

Les 18 et 19  septembre 2017, le nouveau siège RTE Ouest a accueilli pour la Nantes Digital Week plusieurs dizaines de professionnels, scolaires et étudiants venus tester les outils numériques mis à disposition par RTE et GRTgaz. Casques de réalité virtuelle, démonstration de drone, serious games, tables tactiles, de nombreuses animations étaient prévues pour faire découvrir les enjeux de la transition numérique pour les deux transporteurs d’énergie.

 

Les nids de cigognes sont repositionnés sur les pylônes colonisés.

La cigogne blanche niche sur les pylônes électriques tout simplement parce que ce sont des supports hauts qui lui permettent d’être à l’abri de la majorité des prédateurs terrestres. Ces pylônes sont en outre situés dans des zones Natura  2000 où la nourriture est abondante. Les échanges avec RTE sont permanents et se font dans un esprit très constructif.

 

Nicolas Gendre,
chef de projet à la Ligue pour la Protection des Oiseaux
Opération cigognes à Saint-Aignan

À l’occasion de la 11e Fête de la nature, RTE en partenariat avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) a fait découvrir sur site au grand public les opérations spécifiques de sécurisation destinées à préserver la nidification des cigognes.

 

Dans une démarche active de protection de l’environnement reconnue par le label SNB (stratégie nationale de la biodiversité), RTE, partenaire de la Fête de la nature depuis 2010, a organisé avec la LPO une journée dédiée à la cigogne blanche sur le site de Saint-Aignan en Charente-Maritime. Objectif : faire découvrir aux scolaires et à un large public son cycle biologique et les moyens mis en œuvre pour la préserver.

À raison de 58 nids recensés en mai  2017 sur l’ensemble de la région Ouest, les cigognes colonisent de nombreux pylônes électriques avec des risques à la fois de coupures d’alimentation du réseau et, pour les oiseaux, d’électrocution.

Dans le cadre de cet événement, les opérations destinées à sécuriser la nidification des cigognes ont fait l’objet de démonstrations effectuées par les salariés de la maintenance de RTE. «  Concrètement, celles-ci consistent à repositionner chaque nid à distance des câbles et à installer un anémomètre qui, grâce à son mouvement rotatif, les empêche de revenir nicher à l’ancien emplacement  », décrit Claire Del Rizzo, chargée d’études concertation environnement chez RTE. Ces interventions pratiquées avec l’expertise de la LPO hors périodes de nidification veillent au respect de la biologie des cigognes et des zones de marais qui les abritent. Elles permettent à la fois de sécuriser le réseau électrique et de préserver la biodiversité du territoire.

 

Des caméras pour les balbuzards 

D’autres actions innovantes en faveur de la faune régionale sont également mises en œuvre. Dans la forêt orléanaise, le balbuzard, rapace protégé qui niche également sur les pylônes électriques, fait ainsi l’objet d’actions spécifiques. Des caméras ont été placées sur les nids afin de suivre l’ensemble du processus de nidification, depuis la reproduction jusqu’à l’envol des jeunes. Ces installations, réalisées avec le soutien de nombreux partenaires locaux (Région Centre-Val de Loire, Office national des forêts, Ville d’Orléans, Muséum d’histoire naturelle, association Loiret Nature Environnement, LPO), favorisent une meilleure connaissance de l’espèce et des interventions plus réactives sur le réseau électrique.

 

Les nids de cigognes sont repositionnés sur les pylônes colonisés.

La cigogne blanche niche sur les pylônes électriques tout simplement parce que ce sont des supports hauts qui lui permettent d’être à l’abri de la majorité des prédateurs terrestres. Ces pylônes sont en outre situés dans des zones Natura  2000 où la nourriture est abondante. Les échanges avec RTE sont permanents et se font dans un esprit très constructif.

 

Nicolas Gendre,
chef de projet à la Ligue pour la Protection des Oiseaux
Opération cigognes à Saint-Aignan

À l’occasion de la 11e Fête de la nature, RTE en partenariat avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) a fait découvrir sur site au grand public les opérations spécifiques de sécurisation destinées à préserver la nidification des cigognes.

 

Dans une démarche active de protection de l’environnement reconnue par le label SNB (stratégie nationale de la biodiversité), RTE, partenaire de la Fête de la nature depuis 2010, a organisé avec la LPO une journée dédiée à la cigogne blanche sur le site de Saint-Aignan en Charente-Maritime. Objectif : faire découvrir aux scolaires et à un large public son cycle biologique et les moyens mis en œuvre pour la préserver.

À raison de 58 nids recensés en mai  2017 sur l’ensemble de la région Ouest, les cigognes colonisent de nombreux pylônes électriques avec des risques à la fois de coupures d’alimentation du réseau et, pour les oiseaux, d’électrocution.

Dans le cadre de cet événement, les opérations destinées à sécuriser la nidification des cigognes ont fait l’objet de démonstrations effectuées par les salariés de la maintenance de RTE. «  Concrètement, celles-ci consistent à repositionner chaque nid à distance des câbles et à installer un anémomètre qui, grâce à son mouvement rotatif, les empêche de revenir nicher à l’ancien emplacement  », décrit Claire Del Rizzo, chargée d’études concertation environnement chez RTE. Ces interventions pratiquées avec l’expertise de la LPO hors périodes de nidification veillent au respect de la biologie des cigognes et des zones de marais qui les abritent. Elles permettent à la fois de sécuriser le réseau électrique et de préserver la biodiversité du territoire.

 

Des caméras pour les balbuzards 

D’autres actions innovantes en faveur de la faune régionale sont également mises en œuvre. Dans la forêt orléanaise, le balbuzard, rapace protégé qui niche également sur les pylônes électriques, fait ainsi l’objet d’actions spécifiques. Des caméras ont été placées sur les nids afin de suivre l’ensemble du processus de nidification, depuis la reproduction jusqu’à l’envol des jeunes. Ces installations, réalisées avec le soutien de nombreux partenaires locaux (Région Centre-Val de Loire, Office national des forêts, Ville d’Orléans, Muséum d’histoire naturelle, association Loiret Nature Environnement, LPO), favorisent une meilleure connaissance de l’espèce et des interventions plus réactives sur le réseau électrique.

 

En bref
Le nouveau siège de RTE OUEST labellisé Jardins de Noé

À l’occasion de la Fête de la nature, RTE Ouest a reçu pour son nouveau siège situé sur le site de Gesvrine, la certification «  Jardins de Noé  ». Cette récompense fait suite à la démarche engagée par l’entreprise pour mieux prendre en compte les enjeux écologiques lors de la réalisation des aménagements paysagers du nouveau site. L’association Jardins de Noé a ainsi accompagné RTE sur le choix de toutes les espèces de la palette végétale : arbres, fleurs, plantes vivaces, grimpantes…
Un partenariat gagnant-gagnant ! 

 

Les réseaux d’énergie à l’heure du numérique

Les 18 et 19  septembre 2017, le nouveau siège RTE Ouest a accueilli pour la Nantes Digital Week plusieurs dizaines de professionnels, scolaires et étudiants venus tester les outils numériques mis à disposition par RTE et GRTgaz. Casques de réalité virtuelle, démonstration de drone, serious games, tables tactiles, de nombreuses animations étaient prévues pour faire découvrir les enjeux de la transition numérique pour les deux transporteurs d’énergie.