Search form

En bref
RTE aux côtés des chasseurs à Saint-Plaisir

Dans le cadre de la gestion durable des terrains situés sous les lignes électriques dans l’Allier, RTE organisait le 6 juillet dernier la visite d’un aménagement visant à favoriser le développement de la faune sauvage sur la commune de Saint-Plaisir. Financé par RTE, en partenariat avec la fédération des chasseurs, il comprend des plantations offrant alimentation et refuge à la faune ainsi que des abris végétalisés destinés à préserver l’habitat de certaines espèces (lapins de garenne, oiseaux).

 
Cécile Daclin-Bodet rejoint RTE Auvergne-Rhône-Alpes

Cécile Daclin-Bodet est depuis mai dernier votre nouvelle directrice régionale des affaires publiques. Après avoir exercé à Lyon au sein de collectivités locales dans le domaine des affaires européennes, et en région Rhône-Alpes dans le secteur énergétique et les relations institutionnelles, elle rejoint RTE aux côtés de Frédéric Dohet, délégué régional, pour co-construire avec les territoires des solutions et services d’avenir.

 

L’agence constitue un centre de ressources à disposition des territoires. Notre vocation est aussi d’être un outil de gouvernance des parties prenantes, un espace privilégié d’échanges et de collaboration propice à la mobilisation de tous les acteurs locaux.

 

Didier Chateau,
directeur général de l’agence Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement
Une Agence régionale au service des politiques territoriales durables

Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement (ex-RAEE) est un opérateur régional impliqué depuis quarante ans aux côtés des acteurs de la filière énergétique et partenaire naturel de RTE. Face aux enjeux majeurs de la transition vers un nouveau modèle durable, la Région renforce ses objectifs de soutien aux territoires. Didier Chateau, directeur général de Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement, précise ses nouvelles missions.

Quel est le contexte énergétique actuel ?

Le système énergétique français est en pleine mutation. La nécessité d’un modèle hybride, susceptible de faire coexister un réseau de production historique et centralisé avec de nouvelles sources d’énergie renouvelables, et locales, s’impose. C’est tout l’enjeu de la loi de transition énergétique qui s’accompagne d’une décentralisation forte. À ce stade de déploiement au cœur des territoires, et via le schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET), les décideurs locaux doivent choisir les systèmes les mieux adaptés à leurs spécificités. 

 

Quelles sont vos missions en soutien aux politiques publiques ?

L’agence, missionnée par la Région et avec le soutien de l’ADEME, a vu sa mission d’intérêt général renforcée par les nouvelles orientations stratégiques de l’exécutif régional. Elle intervient notamment dans le cadre de l’élaboration des plans climat air énergie territorial (PCAET), pour apporter aux collectivités des données relatives à l’énergie et au climat. RTE, en tant que contributeur, est un partenaire précieux pour nous permettre de leur fournir l’accès à un fonds actualisé chaque année.

Nous mettons également à disposition des acteurs locaux une expertise pointue et une ingénierie innovante de projet sur des problématiques telles que les énergies renouvelables, les bâtiments durables, l’économie circulaire, l’adaptation aux changements climatiques. L’agence constitue ainsi un maillon essentiel sur lequel s’appuient les territoires pour mener à bien des projets d’investissements ; actuellement, nous accompagnons pour plus de 30  M€ de projets, et une quinzaine de projets européens dédiés à l’innovation.

 

Quelles nouvelles actions allez-vous mettre en œuvre ?

L’agence, rebaptisée Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement, a pour vocation de devenir un véritable outil de gouvernance des parties prenantes en constituant une plateforme d’échanges et de collaboration réunissant les entreprises, les collectivités, les réseaux, les opérateurs. Elle offre un cadre neutre propice à la mobilisation de l’ensemble des acteurs locaux.

Notre objectif est de faire émerger une vision partagée des différents enjeux, qui intègre tous les domaines de développement. Issus de cette démarche, des groupes de travail «  Solutions carbone 2050  » seront mis en place prochainement.

En bref
RTE aux côtés des chasseurs à Saint-Plaisir

Dans le cadre de la gestion durable des terrains situés sous les lignes électriques dans l’Allier, RTE organisait le 6 juillet dernier la visite d’un aménagement visant à favoriser le développement de la faune sauvage sur la commune de Saint-Plaisir. Financé par RTE, en partenariat avec la fédération des chasseurs, il comprend des plantations offrant alimentation et refuge à la faune ainsi que des abris végétalisés destinés à préserver l’habitat de certaines espèces (lapins de garenne, oiseaux).

 

Cécile Daclin-Bodet rejoint RTE Auvergne-Rhône-Alpes

Cécile Daclin-Bodet est depuis mai dernier votre nouvelle directrice régionale des affaires publiques. Après avoir exercé à Lyon au sein de collectivités locales dans le domaine des affaires européennes, et en région Rhône-Alpes dans le secteur énergétique et les relations institutionnelles, elle rejoint RTE aux côtés de Frédéric Dohet, délégué régional, pour co-construire avec les territoires des solutions et services d’avenir.

 


L’agence constitue un centre de ressources à disposition des territoires. Notre vocation est aussi d’être un outil de gouvernance des parties prenantes, un espace privilégié d’échanges et de collaboration propice à la mobilisation de tous les acteurs locaux.

 

Didier Chateau,
directeur général de l’agence Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement
Une Agence régionale au service des politiques territoriales durables

Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement (ex-RAEE) est un opérateur régional impliqué depuis quarante ans aux côtés des acteurs de la filière énergétique et partenaire naturel de RTE. Face aux enjeux majeurs de la transition vers un nouveau modèle durable, la Région renforce ses objectifs de soutien aux territoires. Didier Chateau, directeur général de Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement, précise ses nouvelles missions.

Quel est le contexte énergétique actuel ?

Le système énergétique français est en pleine mutation. La nécessité d’un modèle hybride, susceptible de faire coexister un réseau de production historique et centralisé avec de nouvelles sources d’énergie renouvelables, et locales, s’impose. C’est tout l’enjeu de la loi de transition énergétique qui s’accompagne d’une décentralisation forte. À ce stade de déploiement au cœur des territoires, et via le schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET), les décideurs locaux doivent choisir les systèmes les mieux adaptés à leurs spécificités. 

 

Quelles sont vos missions en soutien aux politiques publiques ?

L’agence, missionnée par la Région et avec le soutien de l’ADEME, a vu sa mission d’intérêt général renforcée par les nouvelles orientations stratégiques de l’exécutif régional. Elle intervient notamment dans le cadre de l’élaboration des plans climat air énergie territorial (PCAET), pour apporter aux collectivités des données relatives à l’énergie et au climat. RTE, en tant que contributeur, est un partenaire précieux pour nous permettre de leur fournir l’accès à un fonds actualisé chaque année.

Nous mettons également à disposition des acteurs locaux une expertise pointue et une ingénierie innovante de projet sur des problématiques telles que les énergies renouvelables, les bâtiments durables, l’économie circulaire, l’adaptation aux changements climatiques. L’agence constitue ainsi un maillon essentiel sur lequel s’appuient les territoires pour mener à bien des projets d’investissements ; actuellement, nous accompagnons pour plus de 30  M€ de projets, et une quinzaine de projets européens dédiés à l’innovation.

 

Quelles nouvelles actions allez-vous mettre en œuvre ?

L’agence, rebaptisée Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement, a pour vocation de devenir un véritable outil de gouvernance des parties prenantes en constituant une plateforme d’échanges et de collaboration réunissant les entreprises, les collectivités, les réseaux, les opérateurs. Elle offre un cadre neutre propice à la mobilisation de l’ensemble des acteurs locaux.

Notre objectif est de faire émerger une vision partagée des différents enjeux, qui intègre tous les domaines de développement. Issus de cette démarche, des groupes de travail «  Solutions carbone 2050  » seront mis en place prochainement.


L’agence constitue un centre de ressources à disposition des territoires. Notre vocation est aussi d’être un outil de gouvernance des parties prenantes, un espace privilégié d’échanges et de collaboration propice à la mobilisation de tous les acteurs locaux.

 

Didier Chateau,
directeur général de l’agence Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement
Une Agence régionale au service des politiques territoriales durables

Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement (ex-RAEE) est un opérateur régional impliqué depuis quarante ans aux côtés des acteurs de la filière énergétique et partenaire naturel de RTE. Face aux enjeux majeurs de la transition vers un nouveau modèle durable, la Région renforce ses objectifs de soutien aux territoires. Didier Chateau, directeur général de Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement, précise ses nouvelles missions.

Quel est le contexte énergétique actuel ?

Le système énergétique français est en pleine mutation. La nécessité d’un modèle hybride, susceptible de faire coexister un réseau de production historique et centralisé avec de nouvelles sources d’énergie renouvelables, et locales, s’impose. C’est tout l’enjeu de la loi de transition énergétique qui s’accompagne d’une décentralisation forte. À ce stade de déploiement au cœur des territoires, et via le schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET), les décideurs locaux doivent choisir les systèmes les mieux adaptés à leurs spécificités. 

 

Quelles sont vos missions en soutien aux politiques publiques ?

L’agence, missionnée par la Région et avec le soutien de l’ADEME, a vu sa mission d’intérêt général renforcée par les nouvelles orientations stratégiques de l’exécutif régional. Elle intervient notamment dans le cadre de l’élaboration des plans climat air énergie territorial (PCAET), pour apporter aux collectivités des données relatives à l’énergie et au climat. RTE, en tant que contributeur, est un partenaire précieux pour nous permettre de leur fournir l’accès à un fonds actualisé chaque année.

Nous mettons également à disposition des acteurs locaux une expertise pointue et une ingénierie innovante de projet sur des problématiques telles que les énergies renouvelables, les bâtiments durables, l’économie circulaire, l’adaptation aux changements climatiques. L’agence constitue ainsi un maillon essentiel sur lequel s’appuient les territoires pour mener à bien des projets d’investissements ; actuellement, nous accompagnons pour plus de 30  M€ de projets, et une quinzaine de projets européens dédiés à l’innovation.

 

Quelles nouvelles actions allez-vous mettre en œuvre ?

L’agence, rebaptisée Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement, a pour vocation de devenir un véritable outil de gouvernance des parties prenantes en constituant une plateforme d’échanges et de collaboration réunissant les entreprises, les collectivités, les réseaux, les opérateurs. Elle offre un cadre neutre propice à la mobilisation de l’ensemble des acteurs locaux.

Notre objectif est de faire émerger une vision partagée des différents enjeux, qui intègre tous les domaines de développement. Issus de cette démarche, des groupes de travail «  Solutions carbone 2050  » seront mis en place prochainement.

En bref
RTE aux côtés des chasseurs à Saint-Plaisir

Dans le cadre de la gestion durable des terrains situés sous les lignes électriques dans l’Allier, RTE organisait le 6 juillet dernier la visite d’un aménagement visant à favoriser le développement de la faune sauvage sur la commune de Saint-Plaisir. Financé par RTE, en partenariat avec la fédération des chasseurs, il comprend des plantations offrant alimentation et refuge à la faune ainsi que des abris végétalisés destinés à préserver l’habitat de certaines espèces (lapins de garenne, oiseaux).

 

Cécile Daclin-Bodet rejoint RTE Auvergne-Rhône-Alpes

Cécile Daclin-Bodet est depuis mai dernier votre nouvelle directrice régionale des affaires publiques. Après avoir exercé à Lyon au sein de collectivités locales dans le domaine des affaires européennes, et en région Rhône-Alpes dans le secteur énergétique et les relations institutionnelles, elle rejoint RTE aux côtés de Frédéric Dohet, délégué régional, pour co-construire avec les territoires des solutions et services d’avenir.