Méditerranée n°9 - Juillet, 2012

Au contact des territoires

La haute tension en un coup d’oeil

Les lignes électriques aériennes de RTE traversent le territoire de près de 18 000 communes. Comment les reconnaître ? Explication en images.

Pourquoi est-il important de différencier les lignes électriques ?

Le réseau électrique français, qui achemine l’énergie depuis les sites de production jusqu’aux consommateurs, est composé du réseau de transport et du réseau de distribution. Le premier qui rassemble les lignes de 63 000 volts à 400 000 volts est la propriété de RTE. Par analogie avec le réseau routier, ce sont les autoroutes et les nationales de l’énergie. Le second compte toutes les lignes d’une tension inférieure. C’est le réseau exploité par ERDF ou une des 26 autres entreprises locales de distribution qui va jusqu’au compteur des clients. En cas d’incident sur un ouvrage ou de projet d’urbanisation< à proximité d’une ligne électrique, il est important de connaître le gestionnaire de l’infrastructure. Lors d’un chantier, par exemple, une Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux (DICT) doit être adressée à l’exploitant du réseau concerné (ces obligations sont légales).

Quelles sont les différences entre les lignes ?

Les lignes à haute et très haute tension de RTE sont soutenues par des pylônes, généralement métalliques, d’une hauteur de 10 à 90 mètres et espacés de plusieurs centaines de mètres. Plus ils sont hauts, plus la tension est élevée. Le réseau basse et moyenne tension des distributeurs est, lui, déployé généralement sur des poteaux en bois ou en béton d’une hauteur de 10 à 14 mètres, distants d’une centaine de mètres.

Comment les distinguer facilement ?

Sur chaque pylône, les câbles électriques sont accrochés à des chaînes d’isolateurs, qui permettent de les soutenir et de les isoler de la charpente métallique. Le nombre de ces isolateurs, généralement des galettes de verre ou de porcelaine, varie en fonction de la tension de la ligne. Les lignes de plus de 50 000 volts, exploitées par RTE, comptent au moins quatre isolateurs par chaîne. Les lignes des distributeurs (tension inférieure à 50 000 volts) en possèdent trois ou moins.

Enfin, chaque pylône RTE est identifié par une plaque qui permet de le localiser avec précision. Cette inscription comporte toujours le numéro du pylône, le nom de la ligne (généralement son point de départ et son point d’arrivée) et le niveau de tension.

illustration pylones